Écoles Catéchétiques

BORDEAUX



Ecole catéchétique Saint Martial

École catéchétique Saint Martial



Cette école a été inaugurée par Monseigneur Germain de Saint-Denis le 16 décembre 2008. Elle est liée à la paroisse de l’Éxaltation de la Croix et Saint-Paulin de Nole de Bordeaux (56 rue des Retaillons à Bordeaux).


Pendant les deux premières années l'école a proposé un cycle  de conférences,  notamment sur le jeûne et la liturgie. A la rentrée 2010, l'école a trouvé son rythme et son public. Elle propose généralement six catéchèses annuelles; en voici les thèmes : 


2010 - 2011 : « Être adulte dans sa foi »(à partir des textes de l'évangile de saint Jean).

2011 - 2012 : « La miséricorde divine à travers  l'Ancien et le Nouveau Testament »(extraits des deux Testaments).


En cette année 2012 - 2013 : « Grandes figures non juives de l'Ancien Testament »,appelées aussi  "Saints païens" d'avant l'Alliance : Abel, Noë, Job, Melchisédech. 


Les dates des catéchèses sont affichées dans le calendrier de la paroisse à Bordeaux. hubert.stloup@wanadoo.fr



LYON



Enseignements proposés à Lyon en 2012-2013


Plusieurs enseignements seront proposés à Lyon en 2012-2013 dans le cadre de la paroisse Sainte Marie - Saint Jean (9, Montée des Carmes Déchaussées), soit au cours de séances mensuelles, soit pendant un week-end.


1 - Cours du Père Bernard Jakobiak, professeur à l’Institut Saint-Denys professé une fois par mois le dimanche après midi, de novembre à juin.


2 - Atelier de lecture de la Bible : exégèse et patristique.


Depuis les premiers temps de l’Église, les chrétiens ont rencontré de nombreux problèmes dans la lecture des écritures saintes et ont mis en place des moyens de les dépasser. Nous nous mettrons à leur école.


L’enseignement proposé, à raison d’une séance chaque mois, de novembre à mai, permettra de se familiariser avec les outils de travail (éditions et traductions des diverses versions de l’Ancien et du Nouveau Testament, concordances), d’aborder les méthodes de la critique historique et textuelle, de prendre contact avec les Pères de l’Église dont on retracera l’histoire et dont on soulignera l’importance des commentaires qu’ils nous ont légués. Des textes de l’Ancien et du Nouveau Testament, préparés par une lecture préalable au cours, seront étudiés par l’ensemble des participants.


3 - La déification (enseignement proposé par Renée Bange).


La première notion que nous envisagerons sera l’idée de la déification de l’homme, selon la formule des Pères « Dieu s'est fait homme pour que l'homme devienne Dieu ». Nous chercherons dans la Bible les textes que l'on peut mettre en rapport avec ce thème de la déification de l'homme Ainsi dans l’Ancien Testament, ces textes concernent la création de l'homme à l'image et à la ressemblance de Dieu, la manifestation de l'amour de Dieu pour Israël (« son peuple », « son fils »), la reconnaissance de Dieu par Israël comme « son Père », etc. Nous suivrons Moïse, à qui « le Seigneur parlait comme un homme parle à un ami », dans sa montée au Mont-Sinaï. Nous relirons Job, les psaumes, les prophètes, le Cantique des cantiques. Nous chercherons les textes sur lesquels reposent les éléments essentiels de la doctrine chrétienne de la connaissance de Dieu, le mystère de la ténèbre où se trouve Dieu et où Moïse fut admis, image de l'Inconnaissable qui se révèle à l'homme. Le Nouveau Testament présente l'union à Dieu comme l'essentiel de l'œuvre accomplie par le Christ, qui seule peut donner la vie à l'homme. L'image de Dieu, à laquelle l'homme a été créé, est restaurée par le Verbe incarné, le Premier-né de toute créature. Nous méditerons le message du Christ, la Bonne nouvelle des évangiles, et dans l’Ésprit-Saint nous contemplerons le Christ, Lumière née de la lumière, à l’instar des apôtres lors de la Transfiguration sur le Thabor. Nous relirons les épîtres de Paul, de Pierre, de Jean.


Cette foison de textes préparera notre réflexion sur l'homme et la destinée à laquelle il est convié : « devenir participant de la nature divine » (2 P 1 4), autrement dit la déification de l’homme (la théosis selon les Pères grecs). Après avoir répertorié les données scripturaires des divers livres de l’Ancien et du Nouveau Testaments, nous rechercherons particulièrement parmi elles les sources qu’ont méditées les Pères de l’Église dans leur présentation de la déification de l’homme.


4 - Sciences de la vie et religion (enseignement proposé par Christian Bange).


Après avoir vécu en bonne intelligence avec la science antique et médiévale, le christianisme s’est heurté à partir du XVIème siècle aux découvertes aussi bien géographiques qu’astronomiques qui, selon l’expression de Koyré, ont transformé la vision de l’homme « d’un monde clos à un univers infini ». Les sciences de la nature et de la vie ont, elles aussi, profondément modifié le regard porté sur les êtres vivants, leur fonctionnement, leur origine, leur évolution. Il en est résulté d’âpres débats sur la véridicité de l’Ancien Testament (tout spécialement des premiers chapitres de la Genèse) en la matière. L’enseignement donné au cours d’un week-end sera consacré à l’examen de ce problème.


Après avoir rappelé les solutions préconisées par les Pères de l’Église au sujet des hypothèses énoncées par les philosophes grecs, on examinera les principales interrogations posées par les centres de création des espèces (Linné), l’âge de la terre (Buffon), la génération spontanée (Lamarck), le déterminisme des phénomènes physiologiques (Claude Bernard), l’origine des espèces (Darwin). Puis on s’intéressera plus particulièrement aux débats récents et contemporains qui opposent les ultradarwinistes partisans d’une évolution dictée par le seul hasard aux créationnistes qui prétendent imposer comme l’équivalent d’une théorie scientifique leur interprétation littérale de la Genèse, en passant par les adeptes du « dessein intelligent ». On exposera pour finir la solution proposée en 2011 par Conor Cunningham selon qui l’examen strict de la complexité biologique rend illusoires les tentatives d’explication fondées sur le recours exclusif au génome pour interpréter l’évolution et qui préconise le retour aux Pères de l’Église en vue de dépasser les contradictions.


5 - Sabina Chapuis, iconographe, présentera à Lyon une conférence sur l'icône et animera un atelier d’iconographie du 26 au 30 novembre à Saint-Just d’Avray (près de Lyon).

Renseignements complémentaires : Tél : 06 87 12 66 74 - https://sites.google.com/site/lyonorthodoxe/


Cette année, des catéchèses seront données les dimanches après-midi, les 4 novembre, 9 décembre, 3 et 17 février. 

 

Dimanche 3 février : Catéchèse sur les psaumes par Père Jean-Louis Guillaud.



PAU



école catéchétique Saint-Spyridon


Au sein de la paroisse Notre-Dame-des-Anges de Pau, (5 bis, rue Carrère) l’école catéchétique Saint-Spyridon, ouverte le 12 décembre 2009 (jour de la fête de ce saint évêque), propose des enseignements sur la foi orthodoxe, sur les sacrements, sur l’Église, avec pour objectif d’éveiller l’intelligence aux mystères divins. Ces enseignements sont organisés en fonction des demandes des fidèles qui proposent les thèmes de catéchèses qui les intéressent tout particulièrement.


Voici quelques thèmes abordés récemment par le prêtre ou le diacre de cette paroisse :

  • La prière.
  • L’onction du saint-chrême.
  • Les Écritures.
  • Le baptême. 

Responsable de cette école catéchétique :

Diacre Spyridon Tauzin (Tel : 05 59 06 62 92 / courriel : evelyn.tauzin@orange.fr).